Archives de l’auteur : valdilleaubigne

QUEL REPAS ALLONS-NOUS PARTAGER ?

Le repas sera servi à 19h30 :
– une assiette de petites entrées : nems, cakes, quiches
– le plat principal est une surprise concoctée par l’imaginaire des cuisiniers, et grâce à tous les producteurs locaux qui nous offrent de quoi le réaliser
– un café ou un thé gourmand : baklawa, gâteau marocain au citron, riz au lait, pâte de coing

Le repas est préparé par des bénévoles, avec les produits locaux suivants :

Il sera suivi d’un concert à 21h30 : Rock et chansons françaises avec les groupes CARPE DILEMME,COLLECTIF VOLKANIK, TELFISAQUI.

POURQUOI CET EVENEMENT ?
POUR VOUS INSCRIRE

Pour aller plus loin

Des livres, des films… qui nous ont touchés

Planète Migrants, Sophie Lamoureux, Amélie Fontaine, Ed Actes Sud junior

Eux c’est nous, Ed Gallimard Jeunesse

Tu n’habiteras jamais Paris, Omar Benlaala, 2018, Flammarion

L’art de perdre, Alice Zeniter, 2017, Babelio

Americanah, Chimamanda Ngozi Adichie, 2014, Babelio

Petit manuel du parfait réfugié politique, Mana Neyestani, 2015, Babelio

Le rêve brisé, Ibrahim Sountara, 2018, Ed Hedna

Bienvenue, 34 auteurs pour les réfugiés, 2015, Points

Liens utiles

Collectif inter-organisations de soutien aux personnes Sans-Papiers de Rennes – MIR 7, quai Chateaubriand Rennes
sp35.org

GISTI Groupe d’information et de soutien des immigrés www.gisti.org

LA CIMADE bretagne.pays-de-loire@lacimade.org

MRAP Mouvement contre le racisme et pour l’amitié www.mrap.ille.et.vilaine@gmail.com

UTUD Un Toit c’est un Droit https://untoitundroit35.@gmail.com

Parrainage des jeunes mineurs par la Protection de l’Enfance du Département
famillessolidaires@ille-et-vilaine.fr

Direction territoriale de l’Office Français de l’immigration et de l’intégration (OFII) – 8, rue Jean Julien Lemordant 35000 Rennes Tel 02 99 22 98 60
rennes@ofii.fr

Le Guide du Demandeur d’Asile en France
www.immigration.interieur.gouv.fr/Asile/Guide-du-demandeur-d-asile-en-France

Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)
www.ofpra.gouv.fr

www.defenseurdesdroits.fr

Evènements

REPAS SOLIDAIRE DU 22/11/2019

L’association VIAMI Val d’Ille-Aubigné Accueil Migrants a été créée en janvier 2018.
Elle a pour objet:
– l’accueil, l’entraide et le soutien aux migrants sur le territoire de la communauté de communes du Val d’Ille-Aubigné et ses environs,
– le développement des relations humaines pour leur intégration locale, sociale et professionnelle et leur accès au logement,
– la sensibilisation des habitants et de leurs représentants à l’accueil des migrants,
Elle essaie donc de fournir toutes les aides destinées à assurer des conditions de vie dignes et décentes à toutes ces personnes, quelle que soit leur situation juridique.
La soirée solidaire de soutien du vendredi 22 novembre 2019 à GUIPELa pour but de recueillir les fonds nécessaires au fonctionnement de l’association,
Mais aussi de faire se rencontrer les personnes sensibles à la question des migrants, réfugiés et autres exilés.

Venez nombreux à cette soirée pour nous aider et surtout passer un bon moment.

QUEL REPAS ALLONS-NOUS PARTAGER ?
POUR VOUS INSCRIRE

Pour nous aider à préparer La Marche ETONNANT VOYAGE qui s’arrêtera à St Germain sur Ille et à Guipel les 2 et 3 juin : préparation pour juin

VIAMI participe à LA MARCHE « ETONNANT VOYAGE » entre le 1er et le 8 juin le long du canal entre Rennes et Saint Malo. Pour les droits fondamentaux des Français et des Etrangers communiqué https://viamifr.files.wordpress.com/2019/01/etonnant-voyage.docx

Une PETITION circule pour la famille de quatre enfants logée à La Mezière depuis janvier 2018. Sa demande d’asile a été rejetée, elle est convoquée le 25 février par l’Office Français de l’Intégration et de l’Immigration pour qu’on lui signifie les conditions d’un retour « volontaire ». A titre conservatoire, elle souhaite s’engager dans une demande de carte de séjour à titre humanitaire.

Janvier 2019 : La compagnie OCUS a ouvert ses portes pour la représentation de Patrick Le Saêc : la recette a été redistribuée à Viami.

Janvier 2019 : Viami participe à une formation sur la nouvelle loi « Asile-immigration » afin de savoir accompagner les sans papiers dans ce nouveau contexte. Analyse UTUD de la loi.

Janvier 2019 : Viami a fait son assemblée générale le 21 janvier à St Germain sur Ille.

Décembre 2018 : La chorale de Melesse invite les migrants à découvrir un spectacle de choeurs georgiens.

Novembre 2018 : La station théâtre de la Mézière a ouvert ses portes  pour la représentation de OCUS : la recette a été redistribuée à Viami.

Juin 2018 : Les arts à Gahard ont invité Viami à présenter son activité et offert des places de spectacles aux migrants.

Relations avec la communauté de Communes du Val d’ille-Aubigné (CCVIA)

Si l’accueil des personnes  « migrantes » ne relève pas des compétences juridiques des Communautés de communes, celle du Val d’Ille-Aubigné n’en demeure pas moins sensible à cette problématique.
Le Conseil de Développement Social, Environnemental, Économique (CODEV) du Val d’Ille-Aubigné s’est positionné en octobre 2017 pour la création d’une association de migrants qui est devenue VIAMI en janvier 2018.

1 – Les logements proposés avec l’opération dite « des derniers commerces » sont en partie vacants. Ils appartiennent à la CC VIA.
Courant août 2018, VIAMI a sollicité la Communauté afin de trouver une solution à la situation d’urgence d’une famille géorgienne se retrouvant sans domicile, installée provisoirement au camping de St Médard. Après une réunion des maires des différentes communes concernées, le Président nous a proposé un logement leur appartenant, situé à Saint-Germain sur Ille et entièrement aménagé par la Communauté. Un contrat d’hébergement pour 6 mois renouvelable a alors été signé entre celle-ci et VIAMI.

Nous avons demandé depuis l’inventaire des logements vacants. Les réponses sont floues pour Saint Médard et Guipel. Dossier à suivre.

2 – Dans la préparation du Plan Local de l’Habitat (PLH) 2019-2025, le CODEV a proposé que la question des migrants soit clairement identifiée dans les besoins spécifiques des populations en difficulté.
La Communauté de Communes a inscrit dans le programme d’actions du PLH une coordination intercommunale pour offrir des réponses à l’accueil des migrants dans de bonnes conditions.
Viami est clairement cité comme partenaire à associer, à nous de faire vivre cette fiche action.

Pacte mondial des migrations

PACTE MONDIAL POUR DES MIGRATIONS SURES, ORDONNEES ET REGULIERES »
Assemblée Générale du 19 décembre 2018 de l’Organisation des Nations Unies

« Un cadre de coopération juridiquement non contraignant qui repose sur les engagements convenus par les Etats membres … Vingt trois objectifs pour améliorer la coopération en matière de migrations internationales »
– lutter contre les facteurs structurels qui poussent les individus à quitter leur pays,
– simplifier les envois de fond pour permettre aux migrants de contribuer au développement de leur pays d’origine et faciliter leur retour
– rendre plus accessibles les filières légales, fournir des preuves d’identité à chacun,
– rendre les périples migratoires moins dangereux, contre les passeurs et la traite,
– mieux gérer les frontières, limiter le recours à la rétention administrative,
– dans le pays d’accueil, assurer les services de base, les moyens de s’intégrer, reconnaître les qualifications et éliminer toutes les discriminations…

Ce texte de l’ONU a été approuvé en juillet 2018 à l’exception des Etats-Unis. La conférence intergouvernementale qui avait lieu à Marrakech le 10 décembre a été la cible de MANIPULATIONS politiques et de DESINFORMATIONS :
– Vendre la France à l’ONU, brader la souveraineté française
– Etre un préalable à un afflux massifs de réfugiés (480 millions en Europe ), organiser le remplacement des travailleurs européens par des migrants

Exilés et droits fondamentaux

Rapport de décembre 2018 par le Défenseur des Droits, Jacques Toubon.

http://www.defenseurdesdroits.fr

Il constate un traitement très préoccupant des exilés sur le territoire français, des atteintes inédites de leurs droits fondamentaux. Il rappelle le caractère inconditionnel du droit à l’hébergement, des conditions de vie dignes et une prise en charge de leur santé.
– Les entraves persistantes à l’entrée dans la procédure d’asile, la saturation des dispositifs d’accueil contraignent à vivre dans la clandestinité, quasi voués à une errance perpétuelle. Les opérations d’évacuations n’offrent pas de mise à l’abri durable, et perpétuent la création de nouveaux campements. Pour les enfants, la sous-dimension des dispositifs n’assure pas la pérennité de leur mise à l’abri.
– Les Aidants, que sont les collectivités locales et les associations, sont contraints d’agir seuls pour se substituer aux Pouvoirs Publics étatiques défaillants, qui de plus pénalisent toujours certains actes de solidarité.
– Le renforcement de la présence policière pour évacuer les lieux de vie, ou pour les contrôles d’identité, dissuade l’accès des exilés aux lieux d’aide, les rend invisibles sur le territoire national.

La politique migratoire de l’Union Européenne réduit de manière drastique les voies légales d’immigration. Le règlement Dublin renvoie une partie des exilés vers un autre pays européen. L’externalisation de la frontière britannique en France maintient la reconstitution des campements de Calais, Ouistreham, Grande-Synthe.